Je suis employé à VODAFONE, je retourne au kwat

Employés de VODAFONE

Après avoir passé le temps à marcher de boulot en boulot, pour chercher un salaire qui respecte les closes du droit de travail, je me retrouve à VODAFONE CAMEROON. La seule entreprise qui m’a fait signer un contrat de travail qui respecte mon niveau académique et professionnel, mais maintenant je suis au chômage. Pour y arriver je suis passé par plusieurs étapes:

  • La recherche du bon salaire

Depuis que j’ai fini mes études d’ingénierie en télécommunication, j’ai traîné dans différentes entreprises du pays. Au port de Douala en tant que docker, chez les sous-traitants des « big four » des télécoms au Cameroun (CAMTEL, ORANGE, MTN et NEXTTEL). Aucun d’eux ne me garantissait une paye constante ou équivalente à mon rendement. Bon faut aussi être franc, c’était pas toujours des sous-traitants direct (niveau 1). C’était des sous-traitants niveau 2, 3, 4 même 7 moi quoi tant que j’ai à faire ce que j’ai appris à l’école. J’étais un mercenaire pur et dur!

Il a plu sur moi en haut d’un pylône à Douala, J’ai vu mon souffle se geler à Dschang, le BIR m’a protégé à l’Extrême-nord, les gorilles m’ont bastonnés au Sud, les abeilles m’ont transformés en homme MICHELIN. Un seul objectif je dois faire mon boulot, même si c’est dur le varan du kwat n’abandonne pas. Un jour VODAFONE a lancé ses offres d’emplois, j’ai postulé, j’ai été retenu.

  • Le bon salaire

Tellement torturé par mes précédents employeurs, je n’attendais rien de grand. J’ai été agréablement surpris que VODAFONE me propose un salaire plus de 3 fois supérieur à celui que je gagne. Un téléphone de service (mon premier et mon précieux), 30 000 F CFA de crédit de communication mensuel, un modem VODAFONE (avec 30 Go de data mensuel), un laptop et un bureau net net le genre qu’on voit dans les films Américains là. Les bureaux étaient tellement beaux et propres que j’ai commencé à porter les costards un genre un genre. C’est le nouveau sapeur que tu veux voir? J’étais devenu chaud comme le milieu du koki qui vient de sortir du feu. Je ne portais plus la veste de la soutenance la hein. J’en ai plusieurs actuellement, toutes confectionnées sur mesure par ma styliste modéliste.

Bureau de VODAFONE

Les lézards du kwat me regardaient avec les yeux d’hibou, j’ai eu peur de la sorcellerie alors j’ai déménagé vers un bon kwat. J’étais tellement content de ma nouvelle situation que je faisais le marketing 360°: téléphone VODAFONE, modem VODAFONE, T-shirt VODAFONE, calendrier VODAFONE, pins VODAFONE toujours accroché à mes costards flambant neuf, casquettes, stylos, …  tous de marque VODAFONE. Je le faisais volontairement car j’étais à l’aise. j’ai commencé à prendre en charge mes petits frères, mes cousins et tous mes meilleurs lézards, car je le pouvais. Je n’avais plus peur des projets de haut niveau (maisons, entreprises,…), mais ce fut si bref. VODAFONE a fermé ses portes!

  • Plus de salaire

J’étais moi tranquille entrain de planifier ma vie de nouveau boboh et sans prévenir le MINPOSTEL nous dit d’arrêter nos services. Euye! Je ne me suis pas encore stabilisé hein. Deux mois plutard VODAFONE décide de plier bagage: JE SUIS AU CHÔMAGE! Naître et grandir au kwat c’est une chose, sortir et revenir au kwat c’est un autre niveau. Le lundi suivant la décision je me réveille comme d’habitude, car n’ayant pas encore digéré que je suis au chômage. Je comprends seul que je peux encore augmenter mes heures de sommeil (j’ai plus rien à faire). j’ai passé toute la journée enfermé. Le lendemain je rentrai de l’église au environ de 7h pour prier (tara quand ça ndem GOD souffre). Ma voisine me demande: “Tu n’es pas partir au cours? » J’ai wanda. Et elle continue où c’est même quel cours que tu fais tu sors toujours à 6h. Mon environnement sait déjà que je suis au kwat, j’ai compris que mon ndem est et sera de taille. JE CHERCHE ENCORE UN BOULOT!

L’Etat a tapé son poing sur la table sans penser à moi, il n’a pas protégé mon emploi. il a laissé une entreprise de cette dimension s’installer et après stopper son activité. J’ai souffert une place pour atteindre ce niveau de formation et ce niveau de revenu. Que dois je faire maintenant pour ressortir du kwat? Que dois je faire pour finir la pension de mes enfants? Que dois je faire pour payer mes factures? Que dois je faire…

Lorsqu’on a la chance d’avoir un peu de sou dans la vie il faut rapidement trouver le moyen d’investir dans d’autres activités afin d’avoir plusieurs sources de revenus. J’ai pensé à ça mais j’ai pas eu le temps de mettre cela en pratique. Je continue de marcher dans le kwat à la recherche du bonheur, car je suis le lézard qui garde son calme durant une éruption volcanique, je suis:

LE VARAN DU KWAT

24 Comments

  1. Très bel article mon varan.
    Il est tellement poignant cet état qui prend ses décisions sans tenir compte de sa jeunesse qui trime pour avoir le droit de penser au bonheur.
    Faut Investir dès qu’on a la chance de sortir du kwat pour que le retour (s’il y a retour) ne nous ramène pas à traîner dans le kwat comme avant.
    En citant les différents malheur qu’on trouve sur les pylônes nous Ingénieur de Télécom qui travaillons dans les sous-traitance de niveau 7: les Guêpes et pas le genre qu’on voit dans les maisons hein, les grosses guêpes.
    Continuons de chercher le boulot car en tant que lézards du kwat nous sommes toujours à la recherche du bonheur.
    Du Courage à tous mes lézards ex employés de Vodafone Cameroon, stand tall.

  2. Wow! Quelle sincérité! Quel audace de tout nous dire! Bravo Le varan! Beau texte. Temoignage poignant et troublant d’intensité. De vérités. Ils sont nombreux comme toi sans doute et c’est dommage qu’on n’y ait pas pensé avant de contraindre cette boite à fermer boutique…

  3. Pour ma part tout n’est pas perdu théoriquement. Car le gros Lézard a tout de même eu la chance de d’exercer dans une boite de réputation mondiale! Cela lui confère immédiatement une expérience indéniable qui pourrait lui permettre de rebondir avec plus de facilités. Cependant j’aimerai bien savoir ce que lui réserve la réalité sur le terrain.

    • Justement à la fin c’est: « je suis le lézard qui garde son calme durant une éruption volcanique ». Donc le plus gros des lézards ne baisse pas les bras. La réalité du terrain tu le sauras dans les prochains articles 😉

  4. Bel article.. Aussi triste que drôle.. Comment tu fais pour bien doser tout ça !? « Quand OM ndem dieu souffre » « sortit du Kwat et y revenir » « chaud comme le milieu du koki ». Tu parle d un sujet aussi grave avec tellement de légèreté et d’humour que ça force l admiration. Courage le varan du KWAT !!!

  5. Si nos entreprises nationales et multinationales pouvaient ainsi copier Vodafone dans sa technique managériale de ses Rh, ç’aurait été beau et bien. Waaa Vodafone ne pouvait pas aussi être bien légaliste et être le modèle en Grh euchh!!!

  6. Que faire en te lisant!? Nous quittons d’événements heureux pour d’autres malheureux. Ce sont les affres de la vie. Tu m’interpelles sur deux points dans ton article: La non protection de l’Emploi par l’État, il ne l’assure pas ni n’arrive à le garantir et en plus ne le préserve pas pour éviter des troubles à la paix sociale ( la perte de ton emploi et ceux de tes collègues peuvent vous amener à l’être ). Enfin, nous les warmen, devrons savoir que ke fait qu’on ait enfin trouvé du boulot que ça soit dans le public ou le privé, ne nous dispense pas d’investir et de multiplier nos sources de revenu car, du jour au lendemain, nous pouvons les perdre pour restructuration, compression…
    Big up à tous les débrouillards et chômeurs ainsi qu’aux licenciés!!!

  7. Lorsqu’on a la chance d’avoir un peu de sou dans la vie il faut rapidement trouver le moyen d’investir dans d’autres activités afin d’avoir plusieurs sources de revenus. // bien parlé… Afin d’éviter les surprises.

  8. Très bel article…c touchant et mm temps très triste car, on vit dans un volcan en ébullition et c très effrayant car, tu ne sais à quel moment le Volcan explosera…courage à tout cela qui n’ont pas de stabilité, continuer de chercher et de chercher à entreprendre…God bless

    • Merci pour le commentaire, je vais garder ça en tête « Continuer de chercher et de chercher à entreprendre ».

  9. Nous les jeunes on connait malheureusement bien cette valse entre les differents emplois.moi meme jai un ami qui travaillait a vodafone. Ca impacte les employés mais aussi les clients qui ont adheré a leurs offres

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Je suis solitaire, je refuse la poupée sexuelle - Le Varan du Kwat
  2. Je suis en couple, je suis violent - Le Varan du Kwat
  3. Je suis un investisseur, j'évite la pyramide de Ponzi - Le Varan du Kwat

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*