Je suis un crevard, je cherche le boulot

Recherche d'un boulot

Après avoir passé plusieurs années à déchirer mes jeans sur les bancs de l’université, dépenser tout mon argent dans les photocopies et manger le riz 20 jours sur 30 sans jamais me plaindre. Juste pour réussir. Ayant les diplômes dans la poche, galère obligeant je me lance dans le marché de l’emploi à la recherche d’un boulot. Lors de mes années de fac, j’avais déjà fait mes calculs concernant ma vie futur. Tout était planifié. Je me trouve un boulot, j’enjoy pendant 2 ans, je construis ma maison, j’épouse ma princesse de la fac, j’achète une 4*4, je m’occupe de ma grande famille. Bref vivre heureux et avoir beaucoup d’enfants. Après plusieurs années un seul mot: NIET. Une autre façon de dire rien ne sait passé comme je l’espérais. Je vais vous décrire les trois phases que j’ai traversés.

  • Première phase: l’enthousiasme

Étant fraîchement diplômé je marchais dans le kwat la tête haute, ne jurant qu’avec mes diplômes. Lorsqu’il y avait une discussion, mes lézards savaient que j’ai le dernier mot. La phrase qui tue avec les arguments qui vont avec:Vous utilisez les téléphones portables est ce que vous savez même comment ça marche? En fait c’est une modulation de la voix transmis via les ondes électromagnétiques qui se propagent dans l’air. Captées par des BTS/NodeB qui les envoient à une BSS/RNC qui à leurs tours transmettent à la HLR pour l’authentification de l’abonnée…C’est pas pour qu’ils comprennent ce que je dit, c’est pour voir les yeux et les bouches ouvertes devant ma connaissance. Je me vante de mes diplômes, je voyage et je paresse. La recherche du boulot vient après.

  • Seconde phase: La recherche du boulot

Fatigué de dormir et vu que mes commentaires intellectuels attirent de moins en moins de personnes, car je ne lubrifie pas leurs gorges asséchées avec un bon djocka. Il me faut un bon boulot, pas n’importe lequel hein. Un boulot dans une multinationale avec comme poste cadre (je suis diplômé ou pas). Je cible les entreprises de télécommunications, les banques toutes ces entreprises qui brillent et ou je suis sur d’être dans un bureau climatisé avec un fauteuil rotatif (je ne supporte pas la chaleur hein). Le style de boulot ou je vais montrer toute mon intelligence acquise après plusieurs années d’études. Une 4*4 de service avec chauffeur, pas de temps pour conduire je dois réfléchir pour faire grandir la boîte. Cette phase de rêve a tellement durée que j’ai commencé à réduire petit à petit mes prises de parole parmi mes lézards, mon orgueil et mes espérances.

Recherche du boulot

  • Troisième phase: La déprime

J’ai tellement espéré sur ces grosses boites, j’ai fouillé le boulot de gauche à droite, RIEN. J’ai même réduis mes attentes de jours en jours, RIEN. J’ai attendu les boss très tôt devant leur entreprise pour leurs donner mon CV, RIEN. J’ai traduit mon CV en français, anglais et en fulfuldé, RIEN. J’ai sympathisé avec tout l’environnement de cadres d’entreprises, RIEN. J’ai envoyé une demande de connection sur LinkedIn, une demande d’amitié sur facebook, follow sur twitter quasiment tous les DG de la place pour espérer un boulot. C’est les j’aimes, commentaires, favoris et retweets que tu veux voir? Toujours rien pas de boulot. Ma princesse à force d’attendre mon épanouissement financier s’est fatiguée: “On ne vis pas d’eau et de diplômes”. Elle avait des problèmes réelles, j’avais des solutions virtuelles. Alors j’ai compris que je suis vraiment du côté obscur de la force.

Le réveil de la force

Avec le temps j’ai compris que si je n’ai pas trouvé le boulot c’est pas à cause de mon manque de “relations” ou de mon manque d’intelligence. C’est mon manque de sagesse qui en est la cause. Pendant mes années d’études j’étais focalisé sur les unités d’enseignement à valider, à maîtriser les concepts et les applications dans ma chambre: Qui était au courant? PERSONNE. Actuellement j’ai gardé mes diplômes au chaud dans ma chambre (oui la même que pendant mes études). Je me focalise sur les petits boulots pour gérer mes problèmes de bases en attendant de trouver un véritable boulot. L’objectif reste le même, juste les méthodes qui ont changé. Je sais désormais une chose:“La recherche du boulot est un boulot en temps plein”. Je suis le plus résistant des lézards, je suis:

LE VARAN DU KWAT

9 Comments

  1. En vrai tu es fort jusqu’à mettre ton cv en fulfudé yess!! Gagne mon frère sinon moi je souffre avec les stages hein!!! Serrons les dents!

  2. Jusqu’à traduire le CV en fufulde… Tu es vraiment le plus resistant des lézards. Keep on moving bro, la vie c’est devant!!!!! Beau boulot

6 Trackbacks / Pingbacks

  1. Je suis célibataire, je planifie les mariages - Le Varan du Kwat
  2. Je suis jeune, je choisis ma femme - Le Varan du Kwat
  3. Je suis ingénieur, je suis chargeur - Le Varan du Kwat
  4. Je suis employé à VODAFONE, je retourne au kwat - Le Varan du Kwat
  5. Je suis médecin, je vend les médicaments - Le Varan du Kwat
  6. Je suis un investisseur, j'évite la pyramide de Ponzi - Le Varan du Kwat

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*